Vers le Haut

Thématique

MTF 2019

Économie du Savoir et nouveau modèle de développement : L’opportunité de l’intangible

Pour cette 4e édition, MTF a choisi de traiter et d’identifier les clés d’analyse de la révolution technologique qui constitue l’un des éléments majeurs de l’essor économique de beaucoup de pays. Pour l’Afrique, l’intelligence artificielle offre en effet, une occasion unique de se réinventer dans un contexte mondialisé hyper-connecté.

Panel 1

Les nouvelles technologies et l’éducation, socles de l’Économie du Savoir

A l’ère de l’Économie du Savoir, la performance économique des pays dépendra de plus en plus du savoir, de l’éducation, de l’information et de la technologie. Conscient de cet enjeu, le Maroc veille à faire de l’éducation et de la technologie les deux principaux leviers pour l’édification d’une société et d’une Économie du Savoir, en plaidant pour la mise en place d’un système éducatif basé sur l’encouragement de l’esprit d’innovation, de création et d’interactivité.

Panel 2

Nouveau modèle de développement, quel rôle pour l’Économie du Savoir ?

L’adoption d’un nouveau modèle de développement pour le Maroc devient urgente et nécessaire. Les acteurs politiques, économiques et sociaux ont tous lancé la réflexion sur les éléments de base qui devraient construire ce modèle. Avec le digital et les technologies de l’information, l’Économie du Savoir sont les axes du nouveau paradigme que devront défendre toutes les forces vives du Royaume.

Panel 3

Quelle matrice de transition vers une Économie du Savoir

Comment réussir la transition vers une stratégie basée sur l’Économie du Savoir ? Comment réussir la synergie entre les différentes composantes du capital immatériel devenu incontournable dans les politiques économiques du pays ? Parvenir à gérer cette mutation représente l’un des défis économiques et sociaux les plus sérieux auxquels notre pays, nos politiques, nos économistes, nos acteurs sociaux, nos intellectuels, nos scientifiques, … doivent faire face. Objectif : Permettre d’insérer le Royaume du Maroc dans l’Économie du Savoir et en tirer les meilleures opportunités pour sa croissance.